Autophagies

Autophagies

En avant-première du Festival IN d’Avignon 2021
« Eva Doumbia interroge avec intelligence et perspicacité les formes modernes d’esclavage »
Le Monde


Dans une performance culinaire qui mêle poésie, musique, gastronomie, rituel et documentaire, l’artiste activiste Eva Doumbia vous convie à partager un repas pour éplucher l’histoire du riz, du sucre, de la banane, ou du chocolat. Les problématiques coloniales et esclavagistes dont ces saveurs sont empreintes laissent bientôt un goût amer sur la langue.

Au plateau, chef cuisinier, musicien, actrice et danseuse préparent un mafé végétarien, explorent les imaginaires culinaires. Nos assiettes quotidiennes nous font soudain récit de conquêtes et dépossessions, qui avec la mondialisation, drainent des maladies, dévastent les cultures et déciment les peuples.
Dans cet hommage d’une sincérité éclatante, la parole dissidente de la Compagnie La Part du Pauvre/Nana Triban célèbre avec force les destins sacrifiés pour les papilles du monde entier. Une eucharistie historique et politique, signée Armand Gauz et Eva Doumbia.


Dates : 25,26,27,28,29 mai
Horaire : 20h
Durée estimée : 1h
Bord de scène le jeudi


Distribution :
Texte de Armand Gauz et Eva Doumbia
Mise en scène Eva Doumbia
Musique originale, chants et jeu Lionel Elian
Jeu et danse Angelica-Kiyomi Tisseyre
Chorégraphie Massidi Adiatou
Costumes et accessoires Sylvain Wavrant
Création lumières Pascale Bongiovanni
Régie générale Loïc Jouanjan
Vidéo Sandrine Reisdorffer
Collaboration artistique Fabien Aïssa Busetta et Carine Piazzi


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement