Billetterie Théâtre POINT DU JOUR : Réservez votre billet

Parcours 2020 > 2021

Parcours 2020 > 2021

  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Saison 20/21 dans le 5è arr. de Lyon, en Nomades ou en Grande Salle du Théâtre du Point du Jour !


Nos spectacles Maison de création :
Arrête avec tes mensonges
Tiens ta garde
Grand reporTERRE#2
TUPP’
Pale Blue Dot
Cannes 39-90
Grand ReporTERRE#3
Fugueuses


Parcours LSF 3 spectacles : Arrête avec tes Mensonges + Tupp' + Helen K

Parcours LSF 3 spectacles : Arrête avec tes Mensonges + Tupp' + Helen K

  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Dates:
Arrête avec tes Mensonges : le 12 et 13 octobre 2020.
Tupp' : toutes les séances.
Helen K : le 31 mars 2021.


Parcours Théâtratable

Parcours Théâtratable

  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Nous vous proposons une série de spectacles où boire et manger fait partie intégrante de la représentation. C’est un concept qu’on a appelé « Théâtràtable ».


Nous vous proposons trois rendez-vous où nous vous convions à notre table, et nous allons découvrir ensemble ce que nos assiettes révèlent : du Moyen-Orient, en passant par l’Asie, jusqu’à l’Afrique.


Parcours et Ateliers Résonance

Parcours et Ateliers Résonance

Explorez et découvrez la création contemporaine telle que nous la vivons au quotidien au Théâtre du Point du Jour : entre spectacles et enquêtes artistiques, l’opportunité d’aiguiser votre œil de spectateur !


L’atelier Resonance est constitué d’une série d’ateliers de pratiques théâtrales menés par Hervé Dartiguelongue ( metteur en scène de Tupp’), de rencontres privilégiées avec les équipes artistiques et d’un parcours de spectacles défini :
- Arrête avec tes Mensonges
- Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour
- Tupp’
- Cannes 39/90
- Helen K
Ouvert à tous dès 16 ans.


Tarif : les ateliers résonance comprenant les ateliers + le parcours 5 spectacles =
- Tarif plein : 280€
- Tarif réduit : 240€ - Jeune, -28 ans, étudiants, famille nombreuse, membre association du 5è.


Apéro de saison

Apéro de saison

  • Mar. 15 sept. de 20 h à 21 h
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Angélique Clairand et Eric Massé dévoilent la Saison Nomade 20/21 accompagnés d'artistes de la saison.
Le mardi 15 septembre à 20h
Des artistes programmés dans la saison donnerons des avants-goûts de leur création : le Collectif Marthe de Tiens ta garde, Cécile Bournay et son solo Neuf mouvements pour une cavale, Hervé Dartiguelongue metteur en scène de Tupp', François Hien auteur de La Crèche et Etienne Gaudillère metteur en scène de Cannes et Pale Blue Dot.
A l’issue de cette soirée, vous pourrez échanger autour d'un verre avec l’ensemble des artistes.


Nous vous attendons avec impatience,
L’équipe du théâtre.


Arrête avec tes mensonges

Arrête avec tes mensonges

  • Jeu. 1er oct. de 20 h à 21 h 30 + autres dates
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Il y a cette brûlure de ne rien être autorisé à dire. Je n’ai jamais parlé. Sauf aujourd’hui. »
Philippe Besson


Adolescents, Thomas et Philippe se sont dévorés d’une urgence pure. L’élève modèle, enfant d’instituteur et le fils d’agriculteur taiseux n’ont qu’un mystère en partage : une relation aux tendresses secrètes, des mots qui ne savent se dire, des séparations sans promesses. Dans l’insouciance des années 80, alors qu’on s’entrelace sur 99 lufthballons ou Bronski Beat, s’esquissent entre eux des trajectoires inconciliables : basculer à vie dans le mensonge niant l’évidence du désir, ou devenir romancier et bâtir des fictions. Ce roman autobiographique scrute avec acuité ceux qui s’invisibilisent pour fuir la stigmatisation, l’homophobie qui, dans des contextes sociaux et familiaux trop traditionnels, ne peuvent s’assumer. Philippe Besson, interprété (adulte) par l’acteur-chanteur Raphaël Defour, dévoile sa rencontre avec Lucas, fils et troublant sosie de son premier amant. Ensemble, ils démêlent les fils de cet amour contraint, « contraire » et contrarié au fil d’une enquête aux rebondissements saisissants.


Dates : 1,2,8,9,10,12,13 octobre
Horaire : 20h
Durée estimée : 1h30
A partir de 14 ans


Bords de scène les jeudis
Rencontre et dédicace avec Philippe Besson le vendredi 2 octobre
Retours aux Sources : vendredi 9 octobre
LSF : vendredi 12 et samedi 13 octobre


En partenariat avec HÉTÉROCLITE


Distribution :
D’après le roman de Philippe Besson
Mise en scène Angélique Clairand et Eric Massé
Avec Marius Carreau, Raphaël Defour, Mikaël Treguer
Et la voix de Ana Walkenhorst
Création vidéo Vincent Boujon
Création lumière Juliette Romens
Composition musicale Tamagawa
Son Anna Walkenhorst
Régisseur général Nathan Teulade
Régie lumières Sandrine Sitter
Collaboration au mouvement Corinne Garcia
Construction et conception décors Didier Raymond
Costumes Laura Garnier
Adaptation et interprétation en LSF Géraldine Berger et Anthony Guyon
Coaching LSF  Isabelle Voizeux


Tiens ta garde

Tiens ta garde

  • Mar. 3 nov. de 20 h à 21 h 40
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Le Collectif Marthe tord le cou à toutes les berceuses masculinistes qui opposent la rose à l’armure. »
i/o gazette


C’est une réunion quasi secrète. Quatre femmes se regroupent pour un stage d’auto-défense dans une salle d’armes peuplée des vestiges patriarcaux de l’histoire de la violence légale : cuirasses, fleurets, peintures misogynes, décrets… C’est au sein de cet effrayant décorum que ces grandes débutantes vont désapprendre à ne pas se battre.
En s’armant de l’essai d’Elsa Dorlin Se défendre, une philosophie de la violence, elles vont pousser les murs pour faire apparaître les fantômes du Ku Klux Klan, de John Locke et des pionniers américains, explorer les stratégies de riposte des suffragettes londoniennes face aux violences policières et trouver une puissance d’agir par le collectif.
Après le succès public et critique du Monde renversé, le Collectif Marthe, associé au théâtre pour trois saisons, conserve son humour corrosif sans attendrir ses propos à travers une galerie de personnages délirants.


Dates : 3,4,5,6,7 novembre
Horaire : 20h
Durée : 1h40
Bord de scène le jeudi
Retour aux sources le vendredi 6 novembre
Librairie Nomades


Distribution :
Texte Clara Bonnet, Guillaume Cayet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher, Itto
Mehdaoui, Maybie Vareilles
Mise en scène Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher, Itto Mehdaoui, Maybie Vareilles
Interprétation Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher, Maybie Vareilles
Scénographie et costumes Emma Depoid
Stagiaire scénographie et costumes Eleonore Pease
Création lumières Juliette Romens
Création silhouettes Cécile Kretschmar
Régie générale Clémentine Pradier et Clémentine Gaud
Regard extérieur Maurin Ollès
Auto-défense Elodie Asorin - Octogone autodéfense


Granma, les trombones de la Havane

Granma, les trombones de la Havane

  • Du 26 au 28 nov. 2020 de 20 h à 22 h 10
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Stefan Kaegi de Rimini Protokoll, invité à Cuba par la dramaturge Yohayna Hernández, dévoile, grâce à ceux qu’il appelle « les experts du quotidien » un aspect inattendu de la mondialisation.
Un trombone à la main, une historienne, un traducteur, une musicienne et un informaticien plongent dans l’histoire de leur île. Par vidéos interposés, ils échangent avec leurs grands-parents qui ont participé au renversement de la dictature.
Soixante ans après la révolution, le quotidien cubain ne cesse de contredire le mythe patriotique légué par la république communiste : pénuries, virage libéral, crise du logement et des libertés sont sources de désillusions.
Entre deux témoignages, ces porte-paroles de la jeune génération cubaine interpellent le public et rêvent en musique. Forts des valeurs de solidarité dont ils ont hérité, ils tentent de dégager, dans les vestiges des espoirs socialistes, un avenir politique.


Traduction résumé en langue étrangère :
Cuatro portavoces de la joven generación cubana nos cuentan a través de la música el destino de sus abuelos, confrontando la historia y la vida cotidiana de su isla con el mito del socialismo revolucionario.


Dates : 26,27,28 Novembre
Horaire : 20h
Durée : 2h10
Bord de scène le jeudi
Spectacle en espagnol surtitré en français


Distribution :
Conception et mise en scène Stefan Kaegi
Avec Milagro Álvarez Leliebre, Daniel Cruces-Pérez, Christian Paneque Moreda, Diana Sainz Mena
Dramaturgie Aljoscha Begrich, Yohayna Hernández
Scénographie Aljoscha Begrich
Vidéo Mikko Gaestel
Musique Ari Benjamin Meyers
Son Aaron Ghantus, Tito Toblerone
Costumes Julia Casabona


La crèche - En nomades

La crèche - En nomades

  • Mer. 9 déc. de 20 h à 22 h 05 + autres dates
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« François Hien invente un théâtre de réparation et de réconciliation. »
L’Humanité


Au départ, il n'y avait qu'un conflit entre deux femmes. Yasmina porte un voile islamique qu'elle refuse de retirer dans la crèche où elle est employée et dont la directrice la congédie. Yasmina porte plainte pour discrimination. L’affaire, relayée par la presse prend une ampleur nationale. Enfermés dans des représentations négatives, travaillés par la tentation de s’y conformer, les habitants du quartier se déchirent.
Les dix comédiens, pris en étau entre deux gradins, brossent le portrait passionnant d’une communauté traversée par les débats inspirés de l’affaire Baby Loup. Dans une véritable radiographie de la fabrique des opinions, l’auteur François Hien et le metteur en scène Arthur Fourcade reconstituent les étapes de cette crispation collective, arène de combats rhétoriques et des contradictions d’une société plurielle. Ensemble ils dégagent des moyens de résilience inédits.
« Créer une communauté éphémère, qui ne se fonde pas sur le rejet des absents. Un théâtre sans bouc émissaire. » François Hien.


Dates : 9,10,11, 12, 13 décembre
Nomades lieux communiqués dès septembre 2020


Horaire :
Du 9 au 12 décembre : 20h
Dimanche 13 décembre : 15h


Durée : 2h05


Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de chaque représentation


Distribution :
Texte de François Hien
Mise en scène collective sous le regard artistique d'Arthur Fourcade
Avec Farès Bounoua, Estelle Clément-Bealem, Maud Cosset-Chéneau, Raphaël Defour, Clémentine Desgranges, Kathleen Dol, Arthur Fourcade, François Hien, Maud Lefebvre, Yann Lheureux, Lucile Paysant
Lumières et régie vidéo Richard Boinot
Scénographie Charles Boinot
Coordination et musique Julien Nini


La crèche

La crèche

  • Sam. 12 déc. 2020 de 20 h à 22 h 05 + autres dates
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« François Hien invente un théâtre de réparation et de réconciliation. »
L’Humanité


Au départ, il n'y avait qu'un conflit entre deux femmes. Yasmina porte un voile islamique qu'elle refuse de retirer dans la crèche où elle est employée et dont la directrice la congédie. Yasmina porte plainte pour discrimination. L’affaire, relayée par la presse prend une ampleur nationale. Enfermés dans des représentations négatives, travaillés par la tentation de s’y conformer, les habitants du quartier se déchirent.
Les dix comédiens, pris en étau entre deux gradins, brossent le portrait passionnant d’une communauté traversée par les débats inspirés de l’affaire Baby Loup. Dans une véritable radiographie de la fabrique des opinions, l’auteur François Hien et le metteur en scène Arthur Fourcade reconstituent les étapes de cette crispation collective, arène de combats rhétoriques et des contradictions d’une société plurielle. Ensemble ils dégagent des moyens de résilience inédits.
« Créer une communauté éphémère, qui ne se fonde pas sur le rejet des absents. Un théâtre sans bouc émissaire. » François Hien.


Dates : 9,10,11, 12, 13 décembre
Nomades lieux communiqués dès septembre 2020


Horaire :
Du 9 au 12 décembre : 20h
Dimanche 13 décembre : 15h


Durée : 2h05


Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de chaque représentation


Distribution :
Texte de François Hien
Mise en scène collective sous le regard artistique d'Arthur Fourcade
Avec Farès Bounoua, Estelle Clément-Bealem, Maud Cosset-Chéneau, Raphaël Defour, Clémentine Desgranges, Kathleen Dol, Arthur Fourcade, François Hien, Maud Lefebvre, Yann Lheureux, Lucile Paysant
Lumières et régie vidéo Richard Boinot
Scénographie Charles Boinot
Coordination et musique Julien Nini


Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour - en Nomades

Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour - en Nomades

  • Du 15 au 17 déc. 2020 de 20 h à 21 h 15
  • Lieux des Nomades à découvrir sur notre site pointdujourtheatre.fr -

« En effaçant une langue, on efface le génie d'un peuple. »
Le Monde


Yannick Jaulin, pourfendeur de la standardisation linguistique, a pour langue maternelle un dialecte poitevin saintongeais. Son nom est à lui seul une promesse de poésie : le parlange, célébré la saison dernière par Angélique Clairand et Eric Massé dans le spectacle De l’Eve à l’Eau. En scène avec le musicien béarnais multi-instrumentiste Alain Larribet, Yannick plaide pour que les langues échappent à l’économie mondiale : cet ethnocide.
Pétris de récits et de chants populaires, les deux artistes mêlent les trésors de la culture orale aux pensées de Bourdieu, Nathan ou Barthes. Leurs voix s’élèvent contre la honte et le mépris qu’inspire la transmission des parlés régionaux. Dans cette exploration caustique et révoltée de l’histoire, ils chérissent le génie des langues dites minoritaires, chargées d’intimité et de savoir-faire en danger.


Dates : 15,16,17,18 décembre
Horaire : 20h
Durée : 1h15
Bord de scène le jeudi
Librairie Nomades, rencontre avec Yannick Jaulin


Distribution
De et par Yannick Jaulin
Collaboration à l’écriture Morgane Houdemont et Gérard Baraton
Accompagnement musical et composition Alain Larribet
Regards extérieurs Gérard Baraton, Titus
Création lumières Fabrice Vétault
Création son Olivier Pouquet


Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour

Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour

  • Ven. 18 déc. 2020 de 20 h à 21 h 15
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« En effaçant une langue, on efface le génie d'un peuple. »
Le Monde


Yannick Jaulin, pourfendeur de la standardisation linguistique, a pour langue maternelle un dialecte poitevin saintongeais. Son nom est à lui seul une promesse de poésie : le parlange, célébré la saison dernière par Angélique Clairand et Eric Massé dans le spectacle De l’Eve à l’Eau. En scène avec le musicien béarnais multi-instrumentiste Alain Larribet, Yannick plaide pour que les langues échappent à l’économie mondiale : cet ethnocide.
Pétris de récits et de chants populaires, les deux artistes mêlent les trésors de la culture orale aux pensées de Bourdieu, Nathan ou Barthes. Leurs voix s’élèvent contre la honte et le mépris qu’inspire la transmission des parlés régionaux. Dans cette exploration caustique et révoltée de l’histoire, ils chérissent le génie des langues dites minoritaires, chargées d’intimité et de savoir-faire en danger.


Dates : 15,16,17,18 décembre
Horaire : 20h
Durée : 1h15
Bord de scène le jeudi
Librairie Nomades, rencontre avec Yannick Jaulin


Distribution
De et par Yannick Jaulin
Collaboration à l’écriture Morgane Houdemont et Gérard Baraton
Accompagnement musical et composition Alain Larribet
Regards extérieurs Gérard Baraton, Titus
Création lumières Fabrice Vétault
Création son Olivier Pouquet


Tupp' - En nomades

Tupp' - En nomades

  • 6, 7, 12 et 15 janv. 2021 de 20 h à 21 h 15
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Tupp’, ou le seul-en-scène d’une grande comédienne sur la galaxie Tupperware. »
Le Progrès


Une boîte ordinaire, pour un destin extraordinaire. Il ne s’agit que d’une boîte en plastique… Et pourtant ! Impérissable, hermétique et solide, le Tupp’ est devenu un mythe. Convoitée, regardée, touchée, négociée, cette boîte de pandore contient la promesse puissante de transformer la vie des femmes. Face aux fins de mois difficiles, Stéphanie devient vendeuse à domicile et quitte sa cuisine pour investir celle des clientes.
Dans ce conte contemporain nourri d’enquêtes sociologiques écrit par Nasser Djemaï, le prince charmant s’en est allé depuis longtemps, la méchante belle-mère continue de sévir, le carrosse Tupp’ livre à domicile… Hervé Dartiguelongue, Angélique Clairand et Géraldine Berger mettent en scène et en signes un spectacle bilingue qui donne corps à une identité dédoublée, aliénée par la pensée Tupp’ : système complexe d’emboîtage du réseau familial et professionnel, où l’intime et le travail sont inextricablement mêlés.


Dates : 5,6,7,8,12,15 janvier
5 et 8 janvier : scolaires
Horaire 20h
Durée : 1h15
Spectacle bilingue en Langue des signes française (pour toutes les dates)
Librairie Nomades, rencontre avec Nasser Djemaî le 6 décembre


Distribution
Texte Nasser Djemaï
Conception et Interprétation Angélique Clairand
Metteur en scène Hervé Dartiguelongue

Collaboration à la mise en scène Cécile Bournay
Interprétation en LSF Géraldine Berger
Adaptation en LSF Géraldine Berger et Isabelle Voizeux
Collaboration artistique à la manipulation d’objet Cécile Briand
Collaboration à la collecte de parole Alix Denambride
Dramaturgie Christine Durif-Bruckert et Catherine Ailloud-Nicolas
Scénographie Anouk Dell'Aiera
Construction décor Nicolas Hénault et Sylvain Tardy,
Avec le concours des ateliers de la Comédie de Saint-Etienne - CDN
Costumes Marie-Frédérique Fillion
Création lumières Yoann Tivoli
Création son Antoine Richard
Régie générale et son Orane Duclos
Régie lumières Sandrine Sitter
Régie plateau Bertrand Fayolle


Grand ReporTERRE #2

Grand ReporTERRE #2

  • 8 et 9 janv. 2021 de 20 h à 21 h 20
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Deux fois par saison, journalistes et artistes se retrouvent au Théâtre du Point du Jour et s’emparent d’un sujet d’actualité qu’ils « mettent en pièce ».


« L'internet féministe est une histoire fantôme, écrite en archipel par des pionnières et des collectifs méconnus. Mais c’est aussi une histoire en train de se (re)faire. »  Claire Richard


Comment les femmes se réapproprient-elles leurs identités virtuelles ? Comment parviennent-elles à créer des espaces de résistance en déjouant les logiques capitalistes du net ? Fidèle à ses engagements féministes, le collectif Marthe fait théâtre des luttes menées par les cyber-activistes contre l’hégémonie masculine du web. En compagnie de la journaliste et auteure Claire Richard, les meneuses de ce Grand ReporTERRE #2 rendent compte des enjeux politiques, économiques et écologiques, des guerres sexistes et des militantismes qui façonnent l’histoire d’internet. Explorant l’archipel des serveurs autonomes gérés par et pour les femmes, elles se livrent à un palpitant travail d’investigation.
Claire Richard s'intéresse aux croisements entre intime et politique et aux effets des technologies numériques sur nos vies. Elle est l'autrice de plusieurs livres et fictions radio, dont récemment Les Chemins de désir (Seuil / Arte Radio) et un Petit Manuel d'autonomie technologique (ed. 369). Elle est aussi rédactrice en chef du site Digital Society Forum.


Dates : 8 et 9 janvier
Horaire : 20h
Durée : 1h20


Distribution :
Mise en scène Collectif Marthe : Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Maybie Vareille
Journaliste Claire Richard
Et leurs invité·e·s
Création technique Théâtre du Point du jour : Quentin Chambeaud, Bertrand Fayolle, Thierry Pertière


Pale Blue Dot, un histoire de Wikileaks

Pale Blue Dot, un histoire de Wikileaks

  • Du 14 au 16 janv. 2021 de 20 h à 22 h 20
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Pavé dans la mare de la 72e édition du festival in d’Avignon »
L’Humanité


A quelques mois du procès de Julian Assange, peu après la libération de la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, la Compagnie Y revient sur l’une des affaires les plus retentissantes de l’histoire médiatique. Dans une chronique passionnante de l’année 2010, Etienne Gaudillère, artiste associé au Théâtre du Point du Jour, décrypte les évènements qui ont bouleversé notre rapport à l’information. Le destin de la plateforme Wikileaks est dédié à donner une audience aux lanceurs d'alertes. Tout se raconte au fil des discussions messagers, monologues et alexandrins, entretiens et paroles de témoins.
Inaugurée par un discours d'Hillary Clinton, clôturée par les printemps arabes, et parcourue par un tube de Lady Gaga, cette intrigue d’ampleur mondiale se fait saga haletante d’une violente polémique. Lanceurs d’alerte, soldats, journalistes, hackers, hommes et femmes politiques se retrouvent sous l’étendard de la liberté d’expression et s’y déchirent dans leurs contradictions.


Dates : 14,15, 16 janvier
Horaire 20h
Durée : 2h20
Bord de scène le jeudi


Distribution :


Texte et mise en scène Etienne Gaudillère
Assistant à la mise en scène Arthur Vandepoel
Avec Marion Aeschlimann, Anne de Boissy, Gilles Chabrier, Benoit Charron, Lucas Delesvaux, Stéphane Naigeon, Claudius Pan, Rémi Rauzier, Loïc Rescanière, Nicolas Zlatoff
Costumes Marion Aeschlimann, Bertrand Nodet
Lumières et régie générale Romain de Lagarde
Régie plateau Charles Boinot
Vidéo Clément Fessy
Arrangement musical Benoit Charron
Scénographie Bertrand Nodet


Le voyage de Miriam Frisch

Le voyage de Miriam Frisch

  • Du 2 au 5 févr. 2021 de 20 h à 21 h 20
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Entre expérience personnelle et participative, Linda Blanchet vous invite à la table d’un Kibboutz israélien.   


En 2012, Miriam Frisch, jeune allemande de 25 ans, part sept semaines dans un Kibboutz. La Compagnie Hanna R se lance sur ses traces et vous invite à la table d’un de ces villages collectivistes israéliens pour vivre une utopie déroutante. Vote d’une constitution, récits et témoignages, dégustation d’une recette de famille cuisinée pendant le spectacle tressent habilement cette expérience saisissante de matériaux rituels, fictionnels et documentaires.
En s’appuyant sur un travail d’écriture collective entre récit de voyage et autofiction, la metteure en scène Linda Blanchet cherche à dégager les motivations qui précipitent bon nombre d’allemands et d’occidentaux à vivre cette expérience : désir de vie alternative, aspirations anticapitalistes ou trouble sentiment de culpabilité hérité de la grande Histoire ? De la béatitude face au système libertaire au scepticisme progressif, ce récit initiatique, éprouvé par le quatuor d’acteurs au plateau, est d’une puissance imparable.
Dates : 2,3,4,5 février
Horaire : 20h
Durée : 1h20
Bord de scène le jeudi


Distribution :
Texte de Compagnie Hanna R (écriture collective)
Mise en scène Linda Blanchet
Avec Calypso Baquey, William Edimo, Cyril Texier, Angélique Zaini
Scénographie Bénédicte Jolys
Création lumières Alexandre Toscani
Régie Paul Robin
Vidéo Florent Gouelou


Elémentaire - En nomades

Elémentaire - En nomades

  • Du 23 au 26 févr. 2021 de 20 h à 21 h 15
  • Lieux des Nomades à découvrir sur notre site pointdujourtheatre.fr -

« Professeur des écoles le jour, comédien le soir : un témoignage saisissant. »


A la suite des attentats de 2015, le comédien Sébastien Bravard décide de s'engager autrement : il devient professeur des écoles. C’est le début d’une double vie : la journée, il partage les rires, les embrouilles, les enthousiasmes et les détresses de 27 élèves et le soir, il regagne les planches. A la cantine, dans la cour de récréation, sur les bancs de l’école, il vit de près les vertiges de l’enfance, ses élans rayonnants. Candide, et curieux, le comédien apprivoise en tâtonnant le monde de l’enseignement.
Dans un seul en scène délicat, il raconte, s’amuse joyeusement à confondre deux mondes : le théâtre et l’école, unis par un irrépressible désir de jeu. Elémentaire n’est pas un traité de pédagogie, mais un témoignage généreux et sensible qui emprunte aux trésors quotidiens de l’enfance, ses mythologies et son onirisme.


Dates : 23,24,25,26 février
Horaire : 20h
Durée : 1h15
Tout public


Distribution :
Texte Sébastien Bravard
Mise en scène Clément Poirée
Avec Sébastien Bravard
Scénographie Erwan Creff
Lumières et régie générale Carlos Perez


Cannes 39/90, une histoire du festival - En nomades

Cannes 39/90, une histoire du festival - En nomades

  • Du 3 au 6 mars 2021 de 20 h à 22 h

 Un puzzle captivant où raisonnent avec acuité les relations entre art et politique. Une réussite. »
La Terrasse


Le Point du Jour déroule le tapis rouge pour accueillir la Cie Y ! Dix comédiens fédérés autour d'Étienne Gaudillère, pénètrent les coulisses du festival de Cannes dans la peau de Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Agnès Varda…
Avec humour et inventivité, la troupe relève un défi fascinant : raconter sans extraits de films, avec les seuls artifices du théâtre, le phénoménal foisonnement d’entrelacs politiques, économiques et artistiques qui tisse l’histoire de cette légende du cinéma. Artistes, touristes, producteurs et politiciens sont autant de facettes de cette apparente fête perpétuelle créée après la seconde guerre mondiale, pensée comme un rempart à l'idéologie fasciste. De Mai 68 à la guerre d’Algérie, de censures en scandales, soumise aux lois du marché des industries culturelles, l’utopie chavire lentement, fragile de ses contradictions. Entre fiction et réalité, Cannes 39/90 allie références cinématographiques et feuilleton diplomatique dans une fresque passionnante.
Dates : 3,4,5,6 mars
Horaire 20h
Durée 2h
En Nomades
Bord de scène le jeudi


En partenariat avec l’ENSATT + logo


Distribution :
Texte et mise en scène Étienne Gaudillère
Avec Marion Aeschlimann, Clémentine Allain, Anne de Boissy, Étienne Gaudillère, Fabien Grenon, Pier Lamandé, Nicolas Hardy, Loïc Rescanière, Valérie Marinese, Arthur Vandepoel
Collaborateur artistique Arthur Vandepoel
Collaborateur dramaturgique Pier Lamandé
Aide à l’écriture Elsa Dourdet
Scénographie Bertrand Nodet
Création lumières Romain de Lagarde
Création sonore Antoine Richard
Costumes Sylvette Dequest
Création vidéo Raphaël Dupont
Régie plateau Camille Allain Dulondel
Régie lumières Jean Camilleri
Régie son Caroline Mas


[ƷAKLIN] Jacqueline écrits d'art brut

[ƷAKLIN] Jacqueline écrits d'art brut

  • Du 10 au 12 mars 2021 de 20 h à 21 h
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Une prouesse d’interprétation dédiée à Jacqueline, patronne d’un institut de beauté avant son internement. »
Mouvement


Parmi les couleurs d’une robe immense signée Clédat & Petitpierre, Olivier Martin-Salvan, reclus dans cette chrysalide chatoyante, cousue d’étoffes éparses, prête sa voix au peuple des clochards célestes, aux impatients des institutions psychiatriques. Loin d’offrir la folie en pâture au public, il en éclaire une dimension presque libertaire.
Entre les barreaux d’une cage, avec la douceur d’un chant de baleine, la ricoche sauvage des pierres, le musicien Philippe Foch galvanise l’interprétation de ces textes empruntés au répertoire d’art brut : poèmes délirants, suppliques souterraines, missives hérissées.
Après Rabelais, Jarry et Novarina, la langue insubordonnée d’Olivier Martin-Salvan dévore ce trésor littéraire, dans un récital viscéral et grandiose. Une œuvre mystérieuse et cryptique : « L’urgence impérative d’écrire et la rage humoristique multiplient pour notre plaisir les bras d’honneur à l’ordre établi » Les Inrockuptibles


Dates : 10,11,12 mars
Horaire : 20h
Durée : 1h
Bord de scène le jeudi
Retours aux sources le vendredi 12 mars


Distribution :
Mise en scène Olivier Martin-Salvan
Composition musicale Philippe Foch
Avec Philippe Foch & Olivier Martin-Salvan
Collaboration mise en scène Alice Vannier
Regard extérieur Erwan Keravec
Scénographie et costumes Clédat & Petitpierre
Lumières Arno Veyrat
Traitement et spatialisation sonore Maxime Lance
Conseil à la dramaturgie Taïcyr Fadel
Retranscription des textes Mathilde Hennegrave
Régie générale / régie son Maxime Lance
Régie Lumières Thomas Dupeyron


Cuckoo

Cuckoo

  • Du 17 au 19 mars 2021 de 20 h à 21 h
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Une formidable leçon d’histoire Sud-coréenne restituée à travers trois autocuiseurs. »
Le Temps -123 / Festival d'Automne 2019


Tout commence par un jet de vapeur. Hana est sous pression, elle prépare le riz, s’acharne à la tâche pendant que Seri et Duri se chamaillent ou chantent un air de K-Pop dissident. Ces étonnants personnages sont en réalité trois autocuiseurs de la célèbre marque Cuckoo. Aux côtés de l’acteur performeur Jaha Koo, ces robots piratés racontent une Corée dévastée par des crises politiques et économiques. Modèles de servilité, ils se font métaphores et témoins des pressions que subissent les jeunes générations.
En toile de fond, les projections de manifestations violemment réprimées, publicités indécentes, flashs télévisés et images personnelles de l'artiste jalonnent ce récit bouleversant. Dans une société traversée par des vagues de suicides, les machines domestiques s’érigent en repères réconfortants. Au sommet d’une tour de riz cuit par les prodigieux Cuckoo, la jeunesse oscille et voit son destin chavirer. Va-t-elle tomber ou fuir ?


Phrase à traduire en coréen (en attente retour compagnie) :
Une leçon d’histoire Sud-coréenne restituée à travers trois autocuiseurs.
Aux côtés du performer et compositeur Jaha Koo, les robots racontent une Corée dévastée par des crises politiques et économiques.


세개의 압력밥솥이 들려주는 지난 20여년의 한국 역사에 관한 이야기.
씨어터 메이커이자 작곡가인 구자하는 퍼포머로 해킹된 밥솥들과 함께 무대에 올라 IMF 경제 위기 이후 압력 사회가 된 한국에 대해 이야기한다.


Dates : 17,18,19 mars
Horaire : 20h
Durée : 1h
A partir de 14 ans
Bord de scène le jeudi
Spectacle en coréen et anglais surtitré en français


Distribution :
Mise en scène, conception, texte, musique Jaha Koo
Performance Hana, Duri, Seri & Jaha Koo
Piratage des cuckoos Idella Craddock
Scénographie, opération média Eunkyung Jeong
Conseil à la dramaturgie Dries Douibi
Technique Tom Daniels


Neuf mouvements pour une cavale - En nomades

Neuf mouvements pour une cavale - En nomades

  • Du 23 au 27 mars 2021 de 20 h à 21 h
  • Lieux des Nomades à découvrir sur notre site pointdujourtheatre.fr -

A travers la cavale d’un paysan, Guillaume Cayet donne vie aux fantômes qui hantent nos politiques alimentaires.


La Compagnie Le Désordre des Choses livre le récit poignant d’une tragique cavale : celle de Jérôme Laronze, éleveur de vaches à Trivy (Saône-et-Loire), abattu par un policier le 20 mai 2017. A la veille de l’élection présidentielle, un vaste silence succède à ce décès. Marie-Pierre, sa sœur, aujourd’hui avocate lyonnaise, a vu son frère sacrifié sur l’autel de l’industrie agricole. Telle Antigone, elle vient demander justice. Elle témoigne des crispations institutionnelles et des violences policières dans les campagnes françaises. Au quotidien, Jérôme Laronze luttait contre le puçage et la traçabilité des bêtes, se débattait avec des injonctions absurdes, contradictoires et contre-productives.
La metteure en scène Aurélia Lüscher, également membre du collectif Marthe, confie cet hommage lyrique et documenté à l’interprétation magistrale de Cécile Bournay. Aux côtés de l’auteur Guillaume Cayet, elle invite au débat et à la rencontre autour de cette affaire aussi troublante que complexe.


Dates : mardi 23 mars, mercredi 24 mars, jeudi 25 mars, vendredi 26 mars, samedi 27 mars à 20h
Nomades lieux communiqués dès mars 2021
Horaire : 20h
Durée : 1h


Distribution :
Monologue itinérant autour du paysan Jérôme Laronze
Texte de Guillaume Cayet
Mise en scène Aurélia Lüscher
Jeu Cécile Bournay
Régie générale Juliette Romens
Scénographie Guillemine Burin-des-Roziers
Vidéo et son Antoine Briot
Regard paysan Jean-Paul Onzon
Voix off Claude Thébert et des paysan·ne·s de la Limagne


Helen K

Helen K

  • Mer. 31 mars 2021 de 20 h à 20 h 55
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Les mots ont éclairé le monde dans lequel je vivais ».
Helen Keller, auteure sourdaveugle.


Fin du XIXème siècle. Alabama. Helen Keller, enfant sourdaveugle invente le mot « No-World » pour raconter son isolement. Annie, son éducatrice entendra palpiter, dans le silence et le noir, la sensibilité de cette petite fille brillante. A sa rencontre, Helen sent poindre le jour. Ensemble, elles inventent une langue inspirée par le morse, le signe et la danse, une langue qui donne au monde une toute autre saveur. Leïla Ka, danseuse hip hop, également interprète chez Maguy Marin, et Maybie Vareilles, découverte dans Tiens ta garde du collectif Marthe, donnent corps à cette complicité rayonnante. Précieux rendez-vous entre adultes et enfants, Helen K est un récit sidérant de poésie et d’humanité : « Vous ne pouvez toucher les nuages, mais vous sentez la pluie et vous savez quelle est, après un jour de chaleur, son action bienfaisante sur les fleurs et la terre altérées. »


Lors des représentations du 31 mars et du 1er avril Delphine Saint-Raymond, comédienne virtuose et sourde, propose une adaptation du spectacle en Langue des Signes Française.


Dates : 30*,31 mars, 1er avril*
*Scolaires : 30 mars et 1er avril
Langue des signes française : 31 mars
A partir de 8 ans
Tarif spécial jeune public – 14 ans : 8€
Horaire : 20h 
Durée : 55 minutes


Distribution :
Texte de Elsa Imbert
Mise en scène Elsa Imbert
Chorégraphie et Collaboration artistique Cécile Laloy
Avec Leïla Ka, Maybie Vareilles, Stéphane Piveteau
Scénographie Adeline Caron
Création musicale Patrick De Oliveira
Lumière Aurélien Guettard
Costumes Ouria Dahmani-Khouhli
Régie générale Norbert Ponthier
Conseillère en langue des signes Emmanuelle Kéruzoré
Construction décor et costumes Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne


Grand ReporTERRE #3

Grand ReporTERRE #3

  • 8 et 9 avril 2021 de 20 h à 21 h 20
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

« Nous sommes un peuple respectueux, mais il ne faut pas qu’on nous prenne pour des moutons. La liberté n’a pas de prix »
Sams’k le Jah


Fort de l'hommage que rend son travail aux luttes et aux militantismes africains, l’auteur-metteur en scène et directeur du festival Les Récréâtrales de Ouagadougou, Aristide Tarnagda, nous offre une plongée cathartique et poétique dans les systèmes d’autodéfense. Il nous invite à « poser un regard sur le redressement du peuple burkinabé et le courage tressé par des artistes et des journalistes et, à tourner nos faces aux soleils malgré l'épaisseur des nuits », et, interroge : « Comment nous dresser face à l’indignité ? ».
Ardent défenseur de la liberté de la presse et des reportages en zone de conflit, Boureima Salouka lutte contre les fakes news et travaille comme analyste de l’actualité nationale et internationale pour la presse papier et la télévision Africanews – filiale d'Euronews.
Ensemble, pour ce Grand ReporTERRE#3, ils questionnent les résistances à inventer comme les nécessités et impasses des mouvements de désobéissance civile face aux tentations de radicalisation de l’action politique.


Dates : 8, 9 avril
Horaire : 20h
Durée : 1h20
Librairie Nomades


Distribution :
Mise en scène Aristide Tarnagda

Journaliste Boureima Salouka

Et leurs invité·e·s
Création technique Théâtre du Point du Jour Quentin Chambeaud, Bertrand Fayolle, Thierry Pertière


Crédit photo: Sophie Garcia


Chasser les fantômes

Chasser les fantômes

  • Du 27 au 29 avril 2021 de 20 h à 21 h
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

La fougue et les espoirs d’un couple mixte soumis aux vertiges de l’histoire coloniale


Roxane et Marco se désirent ardemment. Pour vivre leur amour, ils sont prêts à braver toutes les frontières. Ils se veulent plus forts que les cultures, les lois et les kilomètres qui les séparent. Quand enfin la douane est passée, leurs retrouvailles tant attendues tâtonnent. De leurs tous premiers élans aux vertigineux engagements, quatre saisons s’écoulent et précipitent le couple dans ses pires retranchements.
Pour une même histoire : deux regards, deux continents, deux voix pensent tout haut et se répondent tout bas, racontent et se confondent en amour, en discorde. Le couple mixte, voit ses espoirs sombrer. Avec délicatesse et lucidité, le Collectif ildi!eldi né à Lyon fait le récit d’un amour hanté par l’histoire coloniale rythmée par l’écriture d’Hakim Bah. Sophie Cattani, saisissante interprète des films Tomboy et Polisse, se consacre une nouvelle fois à un brûlant sujet de société.


Dates : 27,28,29 avril
Horaire : 20h
Durée estimée : 1h
Bord de scène le jeudi


Distribution :
Texte Hakim Bah d’après une idée originale de Sophie Cattani
Mise en scène collective
Collaboration artistique Antoine Oppenheim
Avec Sophie Cattani, Nelson-Rafaell Madel
Musicien Damien Ravnich
Création son Benjamin Furbacco
Scénographie et création lumières Patrick Laffont de Lojo
Diffusion En votre compagnie – Olivier Talpaert
Administration de production Nathalie Untersinger


Fugueuses, histoires de femmes qui voulaient partir... - En nomades

Fugueuses, histoires de femmes qui voulaient partir... - En nomades

  • Du 18 au 21 mai 2021 de 20 h à 21 h 10
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

Qui n’a jamais rêvé sa fugue ? S’extraire du quotidien une heure, une minute, une vie entière ?


Fugueuses est l’Expérience Outrenoire 20-21 : un projet inclusif conçu pour les voyants et les non-voyants en clin d’oeil à Soulages qui « interroge les mystères créatifs du noir et de la lumière qu’il révèle. »
La salle est plongée dans la pénombre. Le public s'installe au centre d'un dispositif sonore immersif. Surgit la voix d'une comédienne, le son d'un violoncelle et des matières sonores qui ensemble ouvrent un nouvel espace. 
Après leur saisissante création radiophonique Traverser les forêts, Judith Bordas et Annabelle Brouard ont prêté leurs oreilles attentives aux fugues minuscules, quotidiennes, symboliques, imaginaires et enfouies qui nous entourent. Elles ont été à la rencontre de femmes qui empruntent un chemin sans retour, quittent la maison familiale, l’assignation. En musique, elles nous invitent d’un paysage à l’autre, à tracer une cartographie (é)mouvante, à fouiller les mobiles de désertion, à chercher l’épicentre commun à ces désirs d'ailleurs. La comédienne Angélique Clairand, la violoncelliste Aëla Gourvennec tissent avec ces paroles d’inconnues ce poème polyphonique.


Dates : 18,19,20,21 mai (toutes les dates sont en nomades)
Horaire : 20h
Durée estimée : 1h10


Distribution :
Texte Judith Bordas
Dispositif et création sonore Judith Bordas, Annabelle Brouard
Jeu Angélique Clairand
Violoncelle Aëla Gourvennec
Avec les voix des habitantes, des quartiers Jeunet, Point du Jour et Saint-Irénée


Autophagies

Autophagies

  • Du 25 au 29 mai 2021 de 20 h à 21 h
  • Théâtre Point du Jour - Lyon

En avant-première du Festival IN d’Avignon 2021
« Eva Doumbia interroge avec intelligence et perspicacité les formes modernes d’esclavage »
Le Monde


Dans une performance culinaire qui mêle poésie, musique, gastronomie, rituel et documentaire, l’artiste activiste Eva Doumbia vous convie à partager un repas pour éplucher l’histoire du riz, du sucre, de la banane, ou du chocolat. Les problématiques coloniales et esclavagistes dont ces saveurs sont empreintes laissent bientôt un goût amer sur la langue.

Au plateau, chef cuisinier, musicien, actrice et danseuse préparent un mafé végétarien, explorent les imaginaires culinaires. Nos assiettes quotidiennes nous font soudain récit de conquêtes et dépossessions, qui avec la mondialisation, drainent des maladies, dévastent les cultures et déciment les peuples.
Dans cet hommage d’une sincérité éclatante, la parole dissidente de la Compagnie La Part du Pauvre/Nana Triban célèbre avec force les destins sacrifiés pour les papilles du monde entier. Une eucharistie historique et politique, signée Armand Gauz et Eva Doumbia.


Dates : 25,26,27,28,29 mai
Horaire : 20h
Durée estimée : 1h
Bord de scène le jeudi


Distribution :
Texte de Armand Gauz et Eva Doumbia
Mise en scène Eva Doumbia
Musique originale, chants et jeu Lionel Elian
Jeu et danse Angelica-Kiyomi Tisseyre
Chorégraphie Massidi Adiatou
Costumes et accessoires Sylvain Wavrant
Création lumières Pascale Bongiovanni
Régie générale Loïc Jouanjan
Vidéo Sandrine Reisdorffer
Collaboration artistique Fabien Aïssa Busetta et Carine Piazzi